Détermination du point de rosée dans une paroi multicouche

COCON, permet de déterminer (de manière statique) la position d’un éventuel point de rosée dans une paroi (de type mur, dalle ou couverture) et modélise de manière simplifiée la perspiration des matériaux de construction.

Ce calcul est réalisé en prenant en compte en compte :

  • une ambiance fixée par l’utilisateur (humidité relative et température à l’intérieur et à l’extérieur d’un bâtiment).

Détermination de l'humidité relative et de la température à l'intérieur et à l'extérieur du bâtiment

  • l’ordre, la nature et l’épaisseur des matériaux qui composent la paroi étudiée.

Le logiciel utilise par défaut des valeurs moyennes de résistance à la transmission de vapeur d’eau (mu) contenues dans sa base de données.

L’utilisateur a la possibilité de modifier :

  • la température et l’humidité relative à l’intérieur du bâtiment (cases jaunes)
  • la température et l’humidité relative à l’extérieur du bâtiment (cases jaunes)
  • le mu de chaque couche de la paroi étudiée en les saisissant dans l’onglet de description de celle-ci (accessible par un lien en haut à gauche de l’onglet).

NB : Les couches de matériaux qui ne sont pas dans l’enveloppe étanche à l’air n’ont pas d’influence notable sur la diffusion de vapeur d’eau au sein de l paroi. En conséquence, leur mu doit être forcé à 0 par l’utilisateur dans l’onglet de description de la paroi étudiée.

Exemple : dans un mur dont la peau extérieure est bardée, les couches extérieures (bardage et lame d’air) doivent voir un mu forcé à 0.

Description de la paroi et position du point de rosée

La localisation du point de rosée potentiel est repérée :

  • par une barre rose positionné sur le matériau concerné dans la la liste des couches de la paroi
  • graphiquement au niveau de l’intersection de la courbe de pression partielle à chaque interface (en bleu) et celle de pression de vapeur saturante (en rose). Dans le cas où ces courbes se croisent, il y a risque de condensation.

Localisation de point de rosée

Les calculs réalisés par COCON permettent de disposer des informations suivantes pour chacune des couches qui composent la paroi :

Résistance thermique (m².°C/W)
Cumul des résistances thermiques (m².°C/W)
Gradient de température (°C)
Température dans paroi (°C)
Résistance à la transmission de vapeur d’eau m².h.Pa/kg
Cumul des réésistance à la transmission de vapeur d’eau m².h.Pa/kg
Position dans la paroi (cm)
Pression partielle à chaque interface (Pa)
Pression de vapeur saturante (Pa)
Gradient de pression (Pvs - Pr) (Pa)

Liste des informations associées au calcul du point de rosée